Pour tout renseignement sur Cadre de Ville, vous pouvez téléphoner au 01 40 26 14 66.

A l'usage unique de

Copyright 2004-2019 Cadre de Ville
Diffusion restreinte
15 mars 2019

5 Décembre 2019 : Formation "Urbanisme transitoire : quels modèles ?"

Entre usages temporaires et mise en œuvre du projet urbain, quel modèle économique mettre en place, quels outils juridiques déployer, quelles dynamiques créer, quel lien avec le projet pérenne ? Dans les métropoles, mais aussi dans les villes moyennes, les collectivités territoriales et les aménageurs – bailleurs, promoteurs et propriétaires fonciers – sont en première ligne dans le domaine de l’urbanisme transitoire. Et mettent souvent en place des modes de faire innovants, uniques ou reproductibles. Retours d'expériences. Une formation co-organisée avec la SCET et avec Le Sens de la Ville

>> télécharger la convention pour le 5 Décembre.

Public visé :

Une formation qui s’adresse principalement aux propriétaires, aux collectivités, aux aménageurs qui s’interrogent et/ou souhaitent mettre en œuvre des projets d’urbanisme transitoire. Comprendre les enjeux, le jeu d’acteurs, le cadre juridique pour impulser, maîtriser ou intégrer ces nouveaux modes de faire dans des actions d’aménagement

Objectifs pédagogiques :

Maîtriser les pourquoi et comment de l’urbanisme transitoire : quel urbanisme transitoire ? dans quel but ? quel montage juridique ? quel modèle économique ? quel lien avec le projet pérenne ?

Pré-requis : Avoir déjà travaillé au moins 3 ans dans l’aménagement ou l’urbanisme.

Programme :

 

1. Introduction : L’urbanisme transitoire, à maturité ?

  • Transitoire, temporaire, tactique, préfiguration, placemaking:

        en quête de définition

  • Historique & filiations
  • Un engouement français et international : portée et limites

 

2. Champs d’intervention et de pertinence

  • De l’hypercentre au rural : une grande diversité de lieux et d’attractivité
  • Programmation : du programme quotidien à la destination exceptionnelle
  • Sous l’urbanisme transitoire, une diversité d’agendas et d’enjeux (à partir de trois exemples approfondis)

 

3. Les acteurs en présence

  • La collectivité et l’aménageur
  • Les propriétaires publics et privés
  • Catégories de porteurs de projets (à partir de quatre portraits approfondis)
  • Le(s) public(s)

 

4. Étapes d’un projet / d’une politique publique en faveur de l’urbanisme transitoire

  • Faire émerger : occupations spontanées, sourcing, appels à projets, stratégies territoriales, marchés publics
  • Réaliser et accompagner
  • Libérer le bien : comment éviter le squat
  • Pérenniser, transplanter, évaluer

 

5. Modèle économique

  • Les modèles économiques du transitoire
  • Subventions
  • Le coût réel du transitoire et ses externalités
  • Serious game collectif sur la construction du modèle économique.

 

6. Aspects techniques, juridiques et administratifs

  • Obligations de mise en concurrence
  • Régimes d’autorisation
  • Subventions et aides en nature
  • Points de vigilance techniques
  • Contractualisation :
    • Typologie des contrats
    • Précautions particulières à prendre
  • Obligations de mise en concurrence : dans quels cas l’obligation s’impose-t-elle ?
    • Quel est l’intérêt de l’appel à manifestation d’intérêt prévue par l’article L. 2122-1 du Code général de la propriété des personnes publiques
  • Régimes d’autorisation
    • Occupation transitoire et permis de construire
    • Le lien avec la réglementation des ERP
  • Points de vigilance techniques

 

Les formateurs : 

Flore TRAUTMANN, associée du SENS DE LA VILLE

 

Flore Trautmann, Directrice de projet Urbaniste, diplômée de Sciences Po Paris, d’un DEA de sciences politiques et du Master d’urbanisme de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Flore conjugue son expérience de recherche en sciences sociales (à Sciences Po et au MIT à Boston) à sa pratique de dix ans d’urbaniste en maîtrise d’ouvrage privée (Icade et Brémond-Ardissa) pour développer des projets avec réflexion et sens opérationnel.

 

Vincent JOSSO, associé du SENS DE LA VILLE

Vincent Josso, Directeur de projet, Ingénieur polytechnicien et titulaire du Master d’urbanisme de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, il est aussi diplômé de l’école d’architecture de Marne-la-Vallée. Son parcours professionnel articule des expériences en maîtrise d’ouvrage publique (Epadesa) et en maîtrise d’œuvre urbaine (directeur de projets à l’agence François Leclercq).

Flore TRAUTMANN et Vincent JOSSO sont les fondateurs du SENS DE LA VILLE :

Le Sens de la Ville est une coopérative de stratégie urbaine, programmation et ingénierie de projets, qui conseille des maîtres d’ouvrage publics et privés. Le Sens de la Ville met en oeuvre des sujets émergents de la fabrique urbaine (urbanisme transitoire, appels à projets urbains innovants, rez-de-chaussée, nouveaux usages) pour donner une consistance à des tendances de fond. Dans le champ de l’urbanisme transitoire, la coopérative intervient sur des stratégies urbaines fondées sur le transitoire avec Paris et Métropole Aménagement sur le projet Saint Vincent de Paul, pour Euroméditerranée à Marseille avec la démarche MOVE à Marseille mais aussi à Saint Etienne ou le secteur de la Porte de la Villette à Paris.

 

Laurent LE CORRE, Responsable du service Montages Juridiques Opérationnels - Direction des expertises et de l’ingénierie de projets à la SCET

Docteur en droit public, il est Responsable du service Montages Juridiques Opérationnels de la Direction des Expertises et de l’Ingénierie de Projet de la SCET. A ce titre, il encadre 10 consultants positionnés sur les questions relatives au montage des projets urbains complexes et des projets d’équipements ou services d’intérêts collectifs, la structuration juridique de véhicule de portage, de gouvernance des projets. A la SCET depuis 12 ans, il est l’interlocuteur privilégié des membres de la Communauté SCET pour définir les conditions juridiques et contractuelles de réalisation des projets urbains complexes :  EuroNantes, EuroRennes, Ile de Nantes, Toulouse EuroSud Ouest, Euralille 3000, Opération Ecole d’Application de l’Infanterie à Montpellier etc.). Il représente la SCET au sein du GIP GRIDAUH.

 

>> Pour tout renseignement, écrire à formations@cadredeville.com ou téléphoner au 01 86 95 72 10