Pour vous renseigner sur Cadre de Ville,
téléphonez au 01 40 26 14 66,
ou écrivez nous.

A l'usage unique de

Copyright 2004-2021 Cadre de Ville
Diffusion restreinte
16 juin 2020

Focus n°4 - Quelle agriculture urbaine productive ?

Les Entretiens du Cadre de Ville du 8 Octobre 2020 de 16h15 à 17h30 e nsalle des Lustres et en distanciel

  • Alimentation durable 2030 à Dijon : transition écologique et alimentaire (Côte d'Or)

La démarche intègre toute la chaîne de valeur, de la production à la consommation : relocalisation, structuration de la filière afin d'obtenir des débouchés aux maraîchers et agriculteurs locaux. Lauréat du PIA TIGA, ce projet a développé des partenariats avec les industriels locaux, les hôpitaux, les start'up. Objectif : une alimentation saine, moins chère et créatrice d'emplois locaux.

par  Sophie NICKLAUS, Directrice de Recherche, INRAE et Directrice Scientifique du projet TIGA

 

  • La Ferme de l'Envol, reconversion de la base aérienne 217 (Essonne)

Initialement c'était un projet assez classique, porté par la collectivité mais le budget était impossible à boucler : c'est par un montage innovant que le projet s'est mis en place avec une SCIC et une SCOP, avec comme principes de base : rémunération correcte, biodiversité, ancrage pérenne des agriculteurs sur le territoire, réponse aux besoins des habitants… Et la volonté d’élargir la démarche et de toucher aussi des circuits de grande distribution avec le projet Sésame, lauréat de Territoire d’Innovation 

par Etienne MONPAYS, Directeur du pôle urbanisme et développement durable, Agglomération Coeur Essonne,
et Sophie DANLOS, Directrice, Fermes d'Avenir,

 

  • Projet « Fais pousser ton emploi » à Lorient (Morbihan)

En réponse à un appel à projets de l'ANRU, la ville et l'agglomération ont souhaité  créer une activité économique viable et pas uniquement à vocation sociale :  1ha de foncier, au pied des tours, pouvant faire vivre 2 maraîchers. L’association Optim’ism gère l’ensemble de l’installation : le bail rural, les techniques, le choix des cultures, les équipements, la recherche de débouchés et le modèle économique, le recrutement des deux maraîchers. 

par Max SCHAFFER, Directeur, Optim’ism

 

>> cliquez ici pour voir les slides du focus

>> ci-dessous le replay du focus

 

Nicklaus_portrait.JPG

Sophie NICKLAUS, Directrice de Recherches, Centre des Sciences du Goût et de l'Allimentation à Dijon, Directrice Scientifique du projet TIGA, INRAE

Au cours de sa formation d’ingénieur agronome (AgroParisTech), elle s’est intéressée aux qualités sensorielles et nutritionnelles des aliments et à leurs déterminants. Depuis sa thèse à l’Université de Bourgogne, elle étudie le comportement alimentaire des enfants (préférences alimentaires ; contrôle de l’appétit), pour évaluer l’effet des propriétés des aliments (propriétés sensorielles, densité énergétique) dans le développement et l’évolution des préférences et des consommations alimentaires chez les enfants, à partir d’approches expérimentales et épidémiologiques (en particulier dans le cadre de deux cohortes de naissance, OPALINE et ELFE). Elle s'intéresse particulièrement à l'impact des expériences alimentaires précoces sur les comportements alimentaires ultérieurs et à leur contribution à la santé. Elle a publié plus de 85 articles originaux et 20 revues dans des revues internationales à comité de lecture; 15 chapitres de livre; et un livre pour le grand public sur ces sujets. Depuis 2017, elle dirige l’équipe ‘Déterminants du comportement alimentaire au cours de la vie, relations avec la santé’ au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation. En 2018, elle a reçu le prix international Danone sur l'alimentation (Danone International Prize on Alimentation) pour ses travaux sur l’alimentation de l’enfant. Elle collabore actuellement avec les instances de santé publique en France pour développer et évaluer des recommandations actualisées relativement à l’alimentation du jeune enfant.

Elle s’est investie dans le projet « Dijon Alimentation Durable 2030 » lauréat du financement Territoire d’Innovation depuis 2018, coordonne une action autour de la restauration hors foyer durable, et a repris la direction scientifique de ce projet depuis Septembre 2020.

Etienne MONPAYS photo.JPG

Etienne MONPAYS, Directeur du pôle urbanisme et développement durable, Agglomération Coeur Essonne

Etienne MONPAYS est directeur des projets BASE 217 et SESAME à Coeur d'Essonne agglomération, une communauté d'agglomération francilienne regroupant 21 communes et 200 000 habitants aux franges du Grand Paris, dont il pilote la mise en œuvre des deux projets phares : l'aménagement de l'ancienne Base aérienne 217 regroupant développement économique, espace événementiel grand format, industrie du cinéma et ferme agroécologique ainsi que "Sésame - le bio s'ouvre à vous", un ambitieux programme de transformation agricole et alimentaire "du champs à l'assiette" lauréat de l'appel à projet Territoires d'Innovation porté par l'Etat.

Ingénieur des Travaux Publics de l'Etat spécialisé dans l'urbanisme et l'aménagement du territoire, et titulaire d'un Master 2 en politiques publiques à l'IEP de Lyon, il a tout d'abord travaillé au sein de l'Etat en tant que responsable de la planification à la Direction Départementale des Territoires de l'Essonne. Il a ensuite rejoint l'Agglomération du Val d'Orge, devenue Coeur d'Essonne en 2016 après sa fusion avec la communauté de communes voisine de l'Arpajonnais, en tant que responsable de l'aménagement puis directeur de l'urbanisme et du développement durable, avant de décider de s'investir en totalité sur le pilotage de projets opérationnels.

 

SophieDanlos photo.JPG

Sophie DANLOS, Directrice, Fermes d'Avenir

Sophie Danlos est directrice de Fermes d’Avenir depuis 2019. L’association ambitionne d’accélérer la transition agro-écologique en créant des fermes qui prennent soin de l’humain et de la nature, en les finançant, en formant de nouveaux agriculteurs, et en valorisant ce nouveau modèle. Fermes d’Avenir est rattachée au secteur Transition Ecologique du Groupe SOS.

 

Diplômée d’une école de commerce, Sophie a passé 17 ans dans un groupe automobile et s’est spécialisé en Lean Management et pilotage de la performance, appliqué aux usines de production et aux métiers tertiaires. Métier passionnant mais totalement déconnecté des urgences sociales et environnementales. Elle retourne sur les bancs de l’école pour un Master en RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et Développement Durable à MinesParisTech. Elle intègre le cabinet Auxilia Conseil, spécialisé dans la transition écologique et sociale, et intervient dans la mise en place de projets territoriaux pour une alimentation durable et résiliente : Roubaix Ville Nourricière, Métropole de Lille, Maubeuge, et SESAME Cœur d’Essonne. Elle rejoint l’équipe Fermes d’Avenir début 2018 pour organiser les activités de conseil en agro-écologie et le déploiement de pôles territoriaux.  

 

Max Schaffer.jpg

Max SCHAFFER, Directeur, Optim’ism

Cliquez sur les liens suivants pour en savoir plus sur le programme, les intervenants, les partenaires, ...

 

Les Entretiens du Cadre de Ville sont organisés par Cadre de Ville

Avec le soutien de Republique_Francaise_CMJN.jpgLogoAdeme2020_FR_RVB (1).jpg

Les Entretiens du Cadre de Ville 2020 ont été conçus avec le comité scientifique composé des partenaires premium ci-dessous :

Logo de tous les partenaires.png