Pour tout renseignement sur Cadre de Ville, vous pouvez téléphoner au 01 40 26 14 66.

A l'usage unique de

Copyright 2004-2020 Cadre de Ville
Diffusion restreinte
16 juin 2020

Focus n° 8 - La ville évolutive et adaptative

Les Entretiens du Cadre de Ville du 8 Octobre 2020 de 16h15 à 17h30 en salle des Séances et en distanciel

  • Poste Village : d'un objet solitaire à un objet solidaire à Grenoble (Isère)

par

Marc Enjalbert, Directeur de projets, Poste Immo, Grenoble

et

Erwan Mahé, Responsable du Service Prospective Urbaine, Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement, Ville de Grenoble

  • Le quartier République sur l’Ile de Nantes

par

Claire Schorter, architecte urbaniste

  • Utilisation temporaire de pavillons de logements sociaux à Bordeaux pour l’hébergement d’urgence (Gironde)

par

Emmanuelle Barbet, Directrice générale, ICF Habitat Atlantique

 

 

Marc ENJALBERT, Directeur de projet à la Direction des projets, Pôle développement de Poste Immo, filiale immobilière du Groupe La Poste

Marc ENJALBERT a débuté sa carrière dans l’immobilier logistique en pilotant la construction de sites logistiques neufs pour le compte d’une enseigne de la grande distribution, puis, il a intégré la promotion immobilière de logements chez un acteur national privé.

Depuis 10 ans chez Poste Immo, il a d’abord dirigé pendant 4 ans la maitrise d’ouvrage de la direction régionale de nouvelle Aquitaine ; avant d’intégrer la direction des projets au siège de Poste Immo.

Cette dernière est chargée de la restructuration du patrimoine immobilier exceptionnel du Groupe La Poste dans le cadre de projets complexes du montage jusqu’à la livraison.

Marc ENJALBERT pilote aujourd’hui des appels à projet sur des immeubles emblématiques du Groupe La Poste en concertation avec les villes pour repenser les usages des bâtiments et recréer de la centralité dans les territoires (d’autres stratégies de l’entreprise participent à cet objectif : le développement des résidences services sénior en villes moyenne ou la valorisation des actifs attractifs participent à cet objectif).

Il suit également depuis 4 ans le lancement de la filiale de promotion immobilière de Poste Immo (ARKADEA) qui développe avec les autres filiales de l’entreprise l’immobilier des nouveaux modes de vie (Logement, Logistique urbaine, Coworking, Management de l’énergie).  

 

Erwan Mahé, Responsable du Service Prospective Urbaine de la ville de Grenoble

Originaire du Havre, ville du béton et d’Auguste Perret, et formé à l’institut d’Urbanisme de Grenoble, ville d’Hubert Dubedoud et des Jeux Olympiques, Erwan Mahé est imprégné de ces territoires où la force de l’environnement et de l’Histoire ont façonné la ville et ses habitants.

Après des premières expériences dans la région grenobloise et à la Communauté Urbaine du Mans, il est depuis 4 ans à la tête du service prospective urbaine de la ville de Grenoble.

Ayant pu au travers ces expériences aborder une grande diversité de projets et de missions il est convaincu que la ‘fabrique de la ville’’ est aujourd’hui en pleine mutation.

Affirmer le génie du lieu et valoriser le déjà-là, développer le faire ensemble et mettre les usages au cœur des réflexions, veiller à assurer une certaine forme d’adaptabilité et de réversibilité des réalisations projetées dans une logique de résilience, sont ainsi parmi les axes de travail qu’il tente de mettre en avant dans la mise en œuvre des missions qui lui sont confiées

 

Claire Schorter, architecte-urbaniste-SL (9) portrait nb.jpg

Claire Schorter, architecte urbaniste

Claire Schorter crée son agence d’architecture et d’urbanisme en 2013, avec la conviction que la transformation des villes doit faire face à un double défi : l’ancrage dans les cycles naturels par une culture du low tech et de la résilience ; la fabrique de quartiers compacts mais « comblants » pour ses habitants au quotidien, ménageant, en contrepoint, des territoires cultivés et sauvages de moindre intensité humaine.

Pour sortir de l’opposition caricaturale entre l’« urbanisme bétonnisant » et la « ville-nature », elle met son savoir-faire au profit de quartiers où priment les sols vivants et les espaces publics marchables sur les tracés routiers, le pragmatisme de l’habitat sur l’architecture star, la sobriété environnementale sur les labels. Elle porte une attention particulière aux histoires intimes et aux ressources spécifiques des villes et territoires dans lesquelles elle travaille.

Sa pratique se nourrit d’une expérience de 20 ans, d’abord aux côtés de Paul Chemetov, puis de Bernard Reichen, et plus récemment en partenariat l’agence danoise Gehl Architects dont elle est dorénavant la représentante en France. Elle se nourrit également d’une réflexion théorique menée auprès du sociologue Michel Conan sur la programmation générative, et de la philosophe Chris Younès sur l’architecture des milieux.

L’agence compte aujourd’hui 12 architectes, urbanistes et paysagistes, installés à Paris et à Nantes. Les projets de l’agence s’attachent principalement à la réparation de quartiers monofonctionnels issus du zonage du XXème siècle (entrée de ville Nord de Rennes ; Euralens Nord ; la Bottière à Nantes) ; au réemploi de friches et de bâtiments en cœur de métropole (Saint-Sauveur à Lille ; L’île de Nantes ; Hébert à Paris ; Quelle à Orléans) ; au raccord entre les limites de la ville et la nature ou l’agriculture (quartier Montjean en lisière de la plaine agricole de Rungis ; quartier Plaisance face au Prairies-Saint-Martin à Rennes ; Clos Fil Soie à Orléans).

 

Emmanuelle BARBET ICF.jpg

Emmanuelle Barbet, Directrice générale, ICF Habitat Atlantique

Urbaniste de formation, Emmanuelle Barbet s’est tournée très tôt vers les enjeux liés au logement et à la politique de la ville. Elle a démarré sa carrière comme chargée d’opérations au Pacte de Paris (SOLIHA) qui anime d’importantes Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) dans différents quartiers et participe à la lutte contre l’habitat indigne.

Elle se tourne ensuite vers le logement social, au sein de l’ESH 1001 vies Habitat, où elle a été chef de projet de la réhabilitation d’une résidence mixte copropriété-logement social, intégrée dans le périmètre d’un projet ANRU, et a conduit en particulier le montage financier et juridique de l’opération, à travers la mise en œuvre d’un bail à réhabilitation avec l’ensemble des copropriétaires. Emmanuelle Barbet est devenue ensuite directrice de la copropriété, pilotant les projets de réhabilitation des résidences mixtes habitat social-copropriété, l’activité de gestion de ces ensembles, et développant la politique copropriété du groupe.

Depuis 3 ans, elle est directrice générale d’ICF Habitat Atlantique, ESH de 12 000 logements, filiale du groupe ICF Habitat. Sur un territoire étendu du Havre à Hendaye, ICF Habitat Atlantique conjugue son accompagnement historique du logement des agents SNCF aux politiques de l’habitat des collectivités locales. Elle développe ainsi son action autour des enjeux de développement, notamment des fonciers ferroviaires, de mixité sociale et de rénovation urbaine, avec à cœur l’importance de la mission sociale portée au quotidien par l’ensemble des collaborateurs.

 

Cliquez sur les liens suivants pour en savoir plus sur le programme, les intervenants, les partenaires, ...

 

Les Entretiens du Cadre de Ville sont organisés par Cadre de Ville

Avec le soutien de Republique_Francaise_CMJN.jpgLogoAdeme2020_FR_RVB (1).jpg

 

Les Entretiens du Cadre de Ville 2020 ont été conçus avec le comité scientifique composé des partenaires premium ci-dessous :

 

Logo de tous les partenaires.png

 

 

 

STL_7963.jpg  STL_7877.jpg STL_7208.jpg STL_7355.jpg