Pour vous renseigner sur Cadre de Ville,
téléphonez au 01 40 26 14 66,
ou écrivez nous.

A l'usage unique de

Copyright 2004-2021 Cadre de Ville
Diffusion restreinte
15 juin 2021

Table ronde - Aménagement urbain, réussir ensemble, à quelles conditions ? quels nouveaux jeux d'acteurs ? quelles coopérations ? quelles chaînes de valeurs ?

Les Entretiens du Cadre de Ville - 5 Octobre 2021 - en Salle des Lustres et en distanciel de 9h à 10h30

Ouverture par Didier KLING, Président de la CCI Paris Ile-de-France.

Intervention de Jean-Baptiste BUTLEN, Directeur à la DGALN / DHUP aux Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales.

Table ronde avec

  • Christine LECONTE, Présidente de l'Ordre National des Architectes
  • Katayoune PANAHI, Directrice générale, SNCF Immo
  • Baptiste PERRISSIN-FABERT, Directeur exécutif de l’expertise et des programmes, ADEME
  • Patrice VERGRIETE, Maire et Président de la Communauté Urbaine de Dunkerque, Président de France Ville Durable

Table ronde animée par Rémi CAMBAU, Rédacteur en chef de Cadre de Ville.

>> Ci-dessous le replay à voir et à revoir pendant 12 mois

Les intervenants :

  • Didier KLING, Président de la CCI Paris Ile-de-France.

photo_didier_kling_president_cci_paris_idf.jpeg

  • Jean-Baptiste BUTLEN, Sous-Directeur à la DGALN / DHUP aux Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales.
JB Butlen.jpeg
La sous-direction dont Jean-Baptiste BUTLEN est responsable est chargée de concevoir, de mettre en œuvre et d’évaluer les politiques que l’Etat développe en matière d’aménagement durable opérationnel de la ville et des territoires.
 
Les compétences d’aménagement et d’urbanisme sont aujourd’hui largement décentralisées.
Le rôle de l’État est donc d’accompagner les projets de territoires portés par les collectivités, les entreprises, et la société civile. A ce titre, la sous-direction AD intervient à la fois dans une posture « régalienne », en élaborant la réglementation de l’aménagement au plan national, dans une posture d’« animation et de conseil » (démarche Ecoquartier et Ecocité, programme d'innovation etc.) et, sur certains projets et territoires d’intérêt national, comme Etat « aménageur » en assurant la tutelle des établissements publics fonciers et des établissements publics d’aménagement. 
 
Ces trois postures de l’Etat sont complémentaires pour faire émerger des stratégies territoriales et répondre aux défis de la ville de demain, face aux enjeux sociaux et sociétaux (logement, mobilité, mixité, participation citoyenne), de transition écologique (sobriété, résilience, intégration de la ville dans son hinterland), et de dynamisme économique (notamment à l’heure de la révolution numérique).
 
 

Pour mémoire il était devenu directeur général adjoint de Eaux de Paris en mai 2016, après six années à la Direction de l'Eau et de la biodiversité du ministère de l'Ecologie, où il assura l'intérim de la direction de l'action territoriale.

Son expérience à la Direction des Eaux de Paris lui a permis de capitaliser sur une expérience en collectivités, en tant que concessionnaire impliqué dans la conception (ex : ZAC de Clichy Batignolles, 7 grandes places, innovation à Urban Lab...) et la gestion (services public urbain, gestion de l’espace public, relation usagers...) de la Ville. Pour mémoire, Eau de Paris, c’est aussi la production d’énergie, 1300 ha d’espaces naturels et 240000ha aire de captages en milieu rural sur 5 régions. 

  • Christine LECONTE, Présidente de l'Ordre National des Architectes

christineleconte2019.jpg

Christine Leconte, 42 ans, architecte DPLG, est Présidente du Conseil national de l’Ordre des architectes. Elle a été précédemment Présidente du Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France. Elle est également architecte-conseil de l’Etat auprès de la DRAC Normandie et maître de conférences associée à l’ENSA de Versailles. Elle a été lauréate du palmarès des jeunes urbanistes 2010.

  • Katayoune PANAHI, Directrice générale, SNCF Immo

Katayoune-Panahi - SebastienGodefroyHD.jpg

 

Ingénieure générale des ponts, des eaux et des forêts, Katayoune Panahi débute sa carrière en 1996 au Ministère de l’Equipement et des Transports, d’abord en administration centrale puis à la Direction départementale de l’Equipement des Yvelines, de 1998 à 2002, où elle contribue notamment à la sortie du régime d’Opération d’Intérêt National de la Ville Nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines par le transfert des actifs de l’établissement public d’aménagement aux collectivités territoriales, et ensuite à la Direction départementale de l’Equipement des Hauts-de-Seine où elle est, de 2002 à 2006, responsable des études et des grands travaux autoroutiers. 

 

En 2006, elle rejoint le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire, pour œuvrer à la transformation organisationnelle des services résultant notamment de la fusion des ministères respectivement en charge de l’Equipement, de l’Ecologie et de l’Energie. 

 

En décembre 2008, lors de la crise financière, elle est appelée au cabinet du Ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie en tant que conseillère chargée des infrastructures et équipements de défense et de sécurité. Elle y pilote notamment le financement des opérations d’infrastructures de transport et de renouvellement du matériel roulant de la SNCF et de la RATP dans le cadre du plan de relance.

 

En 2010, elle est nommée directrice générale de l’établissement public de gestion du quartier d’affaires de La Défense (DEFACTO), nouvellement créé pour renforcer l’attractivité et le rayonnement international du premier quartier d’affaires européen. Elle contribue à en structurer l’activité en forte croissance et à en développer les ressources propres, avant d’en piloter la fusion avec l’établissement public d’aménagement (EPADESA), pour finaliser sa décentralisation et construire un modèle économique pérenne, permettant de poursuivre l’ambitieuse transformation du quartier à travers la réalisation d'opérations immobilières innovantes.

 

En octobre 2013, Katayoune Panahi est nommée Directrice générale des services du Conseil départemental des Hauts-de-Seine (administration de près de 5000 agents avec un budget annuel d’1,8 milliards d’euros). Elle y pilote une stratégie d’attractivité territoriale essentiellement basée sur la réalisation d’opérations d’investissement structurantes (comme la Seine Musicale en partenariat public-privé, le déploiement d’un réseau de fibre très haut débit, l’aménagement des berges de Seine, les projets de tramways T2, T6, T10, les équipements sportifs pour accueillir les JO 2024, le futur musée du Grand Siècle...) et une politique ambitieuse en faveur de la jeunesse et d'accès à la culture pour tous. Elle impulse sous sa direction des démarches de modernisation pour une meilleure prise en compte des besoins des usagers du service public, notamment les plus vulnérables, à travers, pour exemple, la dématérialisation des procédures d'accès aux aides ou la création des pôles sociaux départementaux.

 

Directrice de l’immobilier du groupe SNCF depuis le 1er février 2021, Katayoune Panahi est membre du Comex du Groupe et rattachée au Directeur général délégué stratégie finances SNCF. Elle est Présidente non exécutive des filiales rattachées à la direction immobilière.

 

  • Baptiste PERRISSIN-FABERT, Directeur exécutif de l’expertise et des programmes, ADEME

Baptiste PERRISSIN FABERT - 35-Copyright-NathalieOundjian.jpg

©Nathalie Oundjian

Docteur en économie du climat et ingénieur en chef du corps des ponts, des eaux et des forêts, Baptiste Perrissin Fabert a rejoint l’ADEME en avril 2021 comme directeur exécutif de l’expertise et des programmes à l’ADEME. Après une expérience au CGDD en tant qu’économiste du climat puis à France Stratégie, il intègre en 2017 le cabinet du ministère de la transition écologique. Conseiller économique, puis directeur de cabinet de Brune Poirson, il a notamment piloté l’élaboration de la loi antigaspillage pour une économie circulaire. Depuis début 2021, il était chargé d’une mission sur la « finance bleue » pour la ministre de la mer.

  • Patrice VERGRIETE, Maire et Président de la Communauté Urbaine de Dunkerque, Président de France Ville Durable

Patrice VERGRIETE.jpg

Patrice VERGRIETE, né le 4 juillet 1968 à Dunkerque (Nord), est maire de Dunkerque et président de la Communauté urbaine depuis 2014.

Diplômé de l'École polytechnique, Ingénieur des ponts et chaussées et docteur ès aménagement, il commence sa carrière à la fin des années 1990 à l'OCDE, puis en cabinet ministériel, auprès de Claude Bartolone et Martine Aubry. En 2000, il revient à Dunkerque, prendre la direction de l'Agence d'urbanisme de Dunkerque (AGUR), qu'il conservera pendant huit ans. Il travaillera également pour le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable entre 2008 et 2012.

Initiateur de la révolution écologique et sociale du transport en commun gratuit qui a fait de Dunkerque la « capitale européenne du bus gratuit » depuis 2018, Patrice VERGRIETE a également engagé le programme « Eco-Gagnant » sur le territoire de la Communauté urbaine dans le domaine des économies d’énergie, de la consommation d’eau, du tri et de la réduction des déchets ménagers, « pour un pouvoir d’achat renforcé et un environnement mieux protégé ».

Première plateforme énergétique d’Europe, Dunkerque a par ailleurs l’ambition de faire de son bassin industriel le modèle de l’industrie décarbonée du 21e siècle, à l’avant-garde de la transition énergétique dans le secteur de l’hydrogène vert et des énergies renouvelables (avec notamment l’installation d’un parc éolien off-shore à l’horizon 2026).

Patrice VERGRIETE est président de France Ville Durable (FVD) depuis 2019. Issue de la convergence, initiée par l’Etat, entre l’Institut pour la Ville Durable et le réseau Vivapolis, FVD devient l’Association nationale de référence qui réunit dans un même collectif de réflexion et d’action les parties prenantes professionnelles de la ville durable et résiliente. Elle associe le secteur public (Etat, collectivités territoriales et associations d'élus) et le secteur privé (entreprises et experts), afin de croiser les approches, de confronter les points de vue, et d’élaborer de manière partagée des solutions opérationnelles permettant de rendre la ville plus durable et résiliente.

 

Cliquez sur les liens suivants pour en savoir plus sur le programme, les intervenants, les partenaires, ...

 

Les Entretiens du Cadre de Ville sont organisés par logo CDV jpeg - Copie.jpg

Avec le soutien de Republique_Francaise_CMJN.jpgLogoAdeme2020_FR_RVB (1).jpg

Les Entretiens du Cadre de Ville 2020 ont été conçus avec le comité scientifique composé des partenaires premium ci-dessous :

Logos des partenaires.png

 

        Photo--64.jpg        Photo--67.jpg

Photo--74.jpg        Photo--36.jpg