Pour vous renseigner sur Cadre de Ville,
téléphonez au 01 40 26 14 66,
ou écrivez nous.
Paris : les fondamentaux du projet Ordener-Poissonniers désormais fixés

Après six ans et demi d'ajustements, le projet Ordener-Poissonniers semble s'être enfin stabilisé. La réunion de clôture de la concertation s'est tenue le 31 mars 2021 et le bilan de la concertation règlementaire a été tiré par arrêté de la maire le 7 mai 2021. Une délibération portant sur un protocole foncier et une convention de PUP entre Espaces Ferroviaires et la Ville de Paris doit maintenant être examinée lors du prochain Conseil de Paris qui aura lieu du 1er au 4 juin prochains.

Paris Bercy Charenton : Yes we camp, Plateau Urbain, Coup de pousses et Ancoats vont activer un hectare le long de la petite ceinture

Un grand terrain de 8 500 m² déjà végétalisé, et des bureaux inoccupés, de part et d'autre de la petite ceinture et du boulevard Poniatowski. La SNCF avait lancé mi février 2021 avec la Ville de Paris un appel à projets temporaires à la hauteur de la station Baron-Leroy du tramway des maréchaux, au bout du secteur Bercy. II vient d'être attribué pour des occupations préfigurant pendant deux ans des usages futurs pour ces secteurs mal connus et peu ou pas accessibles. L'a emporté le projet porté sur un hectare par l'association Yes we camp, Plateau Urbain, l'association Coup de pousses (développement de programmes périscolaires) et Ancoats.

Allonnes : la mutation du centre commercial du Mail, enjeu urbain numéro un du projet NPNRU

Le Mans Métropole lance une consultation de maîtrise d’œuvre pour le projet de renouvellement de secteur de 1,8 hectare du centre commercial du Mail, à Allonnes. Ce centre commercial - copropriété comprenant commerces et logements - est la pièce urbaine clé du projet NPNRU du quartier Chaoué-Perrières. Pour l'instant, la métropole est propriétaire de 58% du foncier de ce secteur, mais il est prévu que le bailleur social Cénovia Cité acquiert d'autres logements, afin de mener à bien le reste du projet de renouvellement urbain.

La 17e Biennale de Venise : vivre ensemble sur une seule terre qu'il va falloir partager

Après un an de pandémie mondiale, la réponse à la question essentielle "comment vivrons-nous ensemble ?" interroge l'architecture comme toutes les autres disciplines. Réponse de l'ensemble des contributeurs exposants, et des commissaires de la 17e Biennale d'architecture de Venise, aussi incertaine que la question est vaste : sur une seule terre qu'il va falloir mieux partager. Marquant, parmi les nombreuses propositions qui tentent de répondre à la question posée par Hashim Sarkis, commissaire, en résonance parfaite avec la crise sanitaire, Reinier de Graaf pour l’agence OMA propose, à l’Arsenal, un court-métrage sur "L'hôpital du futur".

Affichage publicitaire – Validation du règlement local de publicité intercommunal de Bordeaux Métropole

Par un arrêt du 27 avril, la cour administrative d’appel de Bordeaux valide, pour l’essentiel, le règlement local de publicité intercommunal de Bordeaux Métropole. Elle annule toutefois les articles de ce règlement qui limitent, en dehors des zones de protection visées par les règles nationales, l’affichage sur les devantures commerciales à un maximum d’un mètre carré de surface cumulée au lieu des deux mètres carrés admis par les règles nationales.

Amiante – Lancement de la plateforme Démat@miante

Un arrêté, publié au Journal officiel du 23 mai, fixe les conditions d’ouverture du service en ligne Démat@miante destiné à faciliter l’élaboration et la transmission des plans de démolition, de retrait d’amiante ou d’encapsulage d'amiante par les entreprises. Il concerne les entreprises situées dans les régions Hauts-de-France, Pays de la Loire, Occitanie, Normandie et La Réunion.

… Copropriétés dégradées, sols argileux, MaPrimeRénov

La 4e opération de requalification des copropriétés dégradées d'intérêt national, la modification du dispositif d’aide exceptionnelle pour l’épisode de sécheresse-réhydratation des sols de 2018 et la publication d’un contrat type « Audit énergétique MaPrimeRénov ».

8 Juillet 2021 - Formation : "Projet d'aménagement : quel diagnostic sensible ?"

Comment appréhender la richesse et la diversité des contextes de projet pour imaginer d'autres modes d'intervention urbaine, adaptés aux besoins locaux et à échelle humaine ? Le territoire est composé de dimensions multiples, non seulement urbaines, sociales et paysagères mais aussi culturelles, sensorielles, vécues de manière individuelle ou collective... La formation vise à transmettre des connaissances théoriques et pratiques sur les enjeux, le montage et le suivi d'un diagnostic sensible portant sur les représentations et les usages de manière générale ainsi que sous le prisme du genre, au regard de la stratégie d’aménagement d’un territoire. Elle permet d'outiller les participant.e.s sur les modalités de mise en oeuvre d'un diagnostic sensible : grandes étapes, fiche-outils, grille d'observation de comptage chronotopique et genré, questionnaire et micro-trottoirs, cas d’étude... Elle est adaptée à tous les contextes urbains (métropolitains, quartiers prioritaires, villes moyennes, ruraux). La formation vise à transmettre des connaissances théoriques et pratiques sur les enjeux, le montage et le suivi d'un diagnostic sensible portant sur les représentations et les usages de manière générale ainsi que sous le prisme du genre, au regard de la stratégie d’aménagement d’un territoire. Elle permet d'outiller les participant.e.s sur les modalités de mise en oeuvre d'un diagnostic sensible : grandes étapes, fiche-outils, grille d'observation de comptage chronotopique et genré, questionnaire et micro-trottoirs, cas d’étude... Elle est adaptée à tous les contextes urbains (métropolitains, quartiers prioritaires, villes moyennes, ruraux).