Pour vous renseigner sur Cadre de Ville,
téléphonez au 01 40 26 14 66,
ou écrivez nous.
Paris Rive Gauche : feu vert pour la préfiguration du projet Nouvel R sous le périphérique

Le projet d'urbanisme transitoire de Plateau urbain combine AOT, permis de construire et permis de construire précaire. Il prévoit notamment la création d'un "commun urbain" dans la Cité administrative dessinée par Michel Kagan. La délibération votée par les conseillers de Paris mercredi 18 novembre 2020 définit les modalités de la première phase de la préfiguration. Plateau Urbain avait été retenu voici un an et demi au sein du groupement conduit par Les Nouveaux Constructeurs, pour réaliser le projet "Nouvel R" - un projet de reconquête du périphérique, qui prévoit de construire entre les bretelles autoroutières. Innovations : le projet "transitoire" prévoit le dépôt d'un "permis de construire précaire", et, en deuxième phase, l'action de Plateau Urbain sera pour la première fois, pérenne.

Est Ensemble projette le futur de la porte de Bagnolet

Dans le cadre de la nouvelle convention de coopération entre Est Ensemble et la Ville de Paris (2019-2024), la porte de Bagnolet - Gallieni a été identifiée comme un secteur stratégique. En ce sens, la Ville de Paris a récemment transféré la maîtrise d'ouvrage à Est Ensemble afin que l'EPT y pilote une étude urbaine transversale et prospective. C'est l'agence ZCCS qui réalise pour Est Ensemble cette étude portant sur les 15 prochaines années du quartier.

Grand Verdun veut actionner une Opah-RU à l'échelle de l'agglomération

Alors que l'Opah du centre de Verdun s'achève à la fin de l'année civile, l'agglomération du Grand Verdun s'interroge à son tour sur la faisabilité d'une Opah à l'échelle de l'ensemble de son territoire avec même un volet renouvellement urbain pour Verdun centre. L'objectif : parachever la requalification du parc de logements entamée depuis 2014. Une réflexion lancée au moment-même où un diagnostic est réalisé dans le cadre de l'élaboration du futur PLUI-H.

PLF 2021 – Prorogation de deux ans des dispositifs zonés

L’Assemblée nationale a adopté un amendement gouvernemental au projet de budget 2021 proposant de proroger les principaux dispositifs zonés, notamment les zones de revitalisation rurales et les zones franches urbaines, jusqu’en décembre 2022.

Accord-cadre mono-attributaire – Les modalités d’attribution des marchés subséquents doivent être prévues dès le début

Par une décision du 6 novembre, le Conseil d’État précise les conditions de passation d’un accord-cadre mono-attributaire à marchés subséquents : le pouvoir adjudicateur doit informer les candidats sur les conditions d'attribution des marchés subséquents dès l'engagement de la procédure d'attribution de l'accord-cadre, il n’est pas obligé d'octroyer les marchés subséquents au titulaire, il a également la possibilité d'engager, sous certaines conditions, la procédure de passation simultanément à celle du premier marché subséquent.

6 Avril 2021 - Formation : L'AFUP (Association Foncière Urbaine de Projet), nouvel outil de l'aménagement

Confronté à un double phénomène de réduction des capacités d’investissement et de coût important du foncier, les collectivités ont de plus en plus de mal à mener à bien leurs opérations d’aménagement. Trop souvent, l’opération publique échoue pour des questions de dureté foncière ou de manques de financement. Si le privé prend parfois le relais, le projet final est souvent loin des ambitions initiales de collectivité. L’AFU et surtout l’AFUP apparait aujourd’hui comme le nouvel outil pour réaliser une opération d’aménagement public. Cet outil combine les principes de l’urbanisme négocié – le projet se fait avec les propriétaires et leur adhésion – et celui de l’aménagement public - l’initiative publique et son pilotage- un outil donc prometteur qui gagnerait à être plus connu et employé !

3 Juin 2021 - Formation : "Produire la ville avec l’habitant et l’usager"

La prise en compte de la « place » des habitants dans l’élaboration des projets urbains n’est pas nouvelle. Et heureusement, la ville doit se penser avant tout pour eux ! Mais comment passer à leur participation active dans la définition même du projet urbain ? Quel intérêt pour les maîtres d’ouvrages (collectivités, aménageurs) et les maîtres d’œuvre (architectes, bureaux d’études, promoteurs…) à associer les habitants, actuels et futurs usagers de la ville, à leurs démarches de conception et de mise en œuvre ? Retours d’expériences.